Chris Jericho parle du retour du public à AEW Dynamite

0
1676
Chris Jericho AEW

Chris Jericho s’est récemment entretenu avec Bill Pritchard, rédacteur en chef de WrestleZone, et a parlé des mesures de précaution prises par la AEW lors de l’enregistrement des émissions de télévision pendant la pandémie COVID-19.

AEW a testé les talents chaque semaine et a mis en place d’autres politiques de distanciation sociale pour assurer un environnement sûr pour les talents au sein de l’arène qui accueillera les prochains shows, le Daily’s Place à Jacksonville.

Voici ce que Chris Jericho déclare concernant le retour de la foule à AEW Dynamite :

« L’idée est de faire revenir les gens dans la foule. Nous avons toujours eu une foule, mais c’est très « orchestré ». L’idée derrière tout cela était de garder nos shows aussi excitants et pertinents que possible jusqu’à ce qu’on puisse à nouveau accueillir le public. J’espère que ça arrivera bientôt.

J’ai des amis qui font du stand-up à Los Angeles et ils se préparent à faire des spectacles en Arizona, Oklahoma, dans l’Utah, au Texas, avec une capacité d’un tiers pour commencer, afin de voir comment ça se passe.

Pour nous à Jacksonville, au Daily’s Place, c’est un amphithéâtre de 6 000 places. Vous pourriez y mettre 1 000 personnes et les espacer d’un mètre. Je pense que nous attendons juste l’accord du gouverneur à ce sujet. Perso je me dis que bon sang, commencez avec 100 personnes, commencez avec 200 personnes, quelle que soit la règle. Je pense que nous y sommes presque.

Parce que s’il le Stand Up obtient l’autorisation, alors il n’y a aucune raison que le Catch ne l’obtienne pas. Ce n’est pas comme si nous courions à travers la foule. Nous avons le bon endroit, alors j’espère que ce n’est qu’une question de temps. »

Jericho dit qu’il aimerait que quelque chose se produise dans le mois, mais il comprend que des mesures doivent être prises avant que cela n’arrive. Grâce à cela, la AEW a effectué un excellent travail d’adaptation, et l’une des raisons majeures est que la fédération n’a pas ignoré le fait qu’il y a une pandémie.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous adapter et pour garder une longueur d’avance. Je pense que cela fonctionne car nous n’ignorons pas le fait qu’il y a une pandémie. Il n’y a personne pour nous encourager. Il n’y a que nous, alors faisons en sorte que ça marche ».