C’est la Guerre entre Ric Flair et la WWE!

0
2765
The Man Ric Flair

Ric Flair en conflit avec la WWE !

La tension monte actuellement entre Ric Flair et la WWE suite à l’affaire « The Man ».

En effet nous avons appris récemment que le Nature Boy Ric Flair a fait une demande afin de déposer la marque « The Man » le 26 Août 2019, alors que ce surnom est dorénavant utilisé par Becky Lynch. Ric Flair juge que le surnom « The Man » lui appartient, il dit qu’il se surnomme « The Man » depuis 1981, et que c’est dérivé de sa fameuse catchphrase « To be The Man, You gotta beat The Man! ». Flair détient d’ailleurs les droits concernant cette fameuse phrase. Si Ric Flair obtient les droits de la marque « The Man », il pourrait alors interdire à Becky Lynch d’utiliser ce surnom !

Si Flair tente de déposer cette marque, c’est parce qu’il se sent volé par la WWE. Dans une interview pour le site TMZ, Ric Flair déclare qu’à la base, il a accepté que Becky Lynch utilise ce surnom car elle était en feud avec sa fille, Charlotte Flair. Il pensait que c’était cool de voir « The Man » sa gimmick, contre sa fille Charlotte. Puis début 2019, il a contacté les avocats de la WWE afin d’être compensé pour l’utilisation de son surnom, mais les avocats de la WWE l’ont envoyé balader. Le Nature Boy a essayé de trouver un accord avec Triple H directement mais ils n’y sont pas parvenus.

Donc Ric Flair a décidé de faire une demande pour déposer la marque « The Man » afin de pouvoir menacer la WWE. Il explique qu’à cause de la situation, Charlotte Flair est très énervée contre lui et qu’elle serait du côté de la WWE.

Mais le Nature Boy explique que si il dépose la marque, c’est parce qu’il souhaite que les personnes qu’il aime, en particulier sa femme, soient en sécurité (financièrement parlant) une fois qu’il nous aura quitté.

Il termine en disant qu’il s’en fiche de ce que pense la WWE de lui personnellement, il sait que la WWE l’aime, mais clairement la fédération ne le respecte plus.

Becky Lynch a répondu à l’affaire via Twitter en disant « I am The Man » (Je suis « The Man »).

Ce à quoi Flair a répondu avec sa fameuse catchphrase « To be The Man, you gotta beat The Man! ».

Il faut savoir que Seth Rollins, Triple H et plusieurs autres lutteurs ont arrêté de suivre Ric Flair sur Twitter ces derniers jours suite à cette affaire.