La AEW communique concernant Jimmy Havoc

0
2747

Une femme nommée Rebecca Crow, qui se présente sur Twitter comme une artiste de la scène internationale et une créatrice de contenu pour adultes, a accusé la star AEW Jimmy Havoc d’abus physiques et mentaux. Il faut savoir qu’ils sont sortis ensemble pendant plusieurs années.

Voici l’intégralité de sa déclaration sur Twitter :

« J’ai peur d’écrire ça, parce que je sais que les gens le défendront malgré tout, parce qu’il a toujours été gentil avec eux. Mais mes larmes en écrivant ceci ne mentent pas. J’ai suivi une thérapie pendant un an et demi pour enfin me libérer de mon propre cerveau qui le défendait sans cesse.

Je suis sortie avec Jimmy Havoc pendant presque trois ans. Pourquoi ne suis-je pas partie plus tôt ? Il y a tellement de raisons. Il essayait régulièrement de se faire du mal devant moi lorsque nous nous disputions – ce qui était souvent le cas. J’ai dû lui arracher des ciseaux et des lames des mains à plus d’une occasion. J’ai essayé d’appeler des ambulances pour lui et il m’arrachait mon téléphone des mains. Une semaine sur deux, je recevais une nouvelle menace de suicide. Il s’asseyait à côté de moi et refusait de me parler et refusait même de me regarder pendant des heures alors que je pleurais, que je criais et que je le suppliais.

Je l’ai défendu auprès de tous mes amis. Il a eu une enfance difficile. Il ne connaît que la colère et la violence dans l’amour. Mais même après des centaines de « tournants », les cris que j’ai entendu n’ont jamais cessé. J’avais tellement peur quand nous étions dans sa voiture, qu’il conduisait de façon incroyablement dangereuse quand il était en colère. Sachant que je souffrais à la suite d’un grave accident. Il jetait sa valise dans la rue après les spectacles, la frappait, et criait quand je ne voulais pas suivre ses plans. Il frappait les murs et se frappait lui-même au visage à plusieurs reprises devant moi pendant que je pleurais.

Plus d’une fois, il m’a dit que j’étais une personne horrible, que je ne l’aimais pas, que je lui faisais mal exprès et que je lui donnais envie de mourir. Il m’a dit qu’il participerait au tournoi de la mort et qu’il s’y suiciderait, et que si j’essayais d’entrer pour le sauver, il dirait à l’arbitre de ne pas me laisser entrer.

Au WrestleMania à Orlando, il était très stressé. J’étais son punching-ball verbal tous les jours quand il était ivre. Quand il était sobre, il ne se souvenait pas des sévices subis, alors je n’ai jamais eu d’excuses ni de conclusion. Je l’ai fui lors de l’événement WrestleMania parce que je ne pouvais plus supporter d’être à ses côtés. J’ai manqué la plus grande partie du spectacle. Il m’a convaincu que je réagissais de façon excessive. La première fois que je l’ai quitté, c’était après SmackDown à l’O2 Arena. Il était ivre et abusait verbalement de moi. Je lui ai dit qu’il avait aussi contrarié mon amie et il s’est précipité vers elle, lui a attrapé le bras et s’est levé pour lui demander pardon. Elle a eu peur.

J’y suis quand même retourné. Ce n’est qu’après que nous nous sommes assis dans sa voiture en silence devant un restaurant, parce qu’il refusait de parler et de me regarder, parce que j’étais sorti avec des amis la veille. Il détestait mes amis et maintenant je comprends pourquoi. Ils ont vu à travers lui. Il m’a emmené dîner après chaque dispute. Il a vu le mal qu’il me faisait. Il prétendra ne se souvenir de rien de tout cela. »

Rebecca Crow a sous-titré sa déclaration en disant :

« Cette histoire n’est pas dans l’ordre. Une grande partie de mes souvenirs de cet abus est troublée parce que je luttais contre l’alcool et la drogue pour y faire face. Cela ne la rend pas invalide. Je m’exprime parce que je ne veux pas que quelqu’un d’autre soit blessé. Et je ne pense pas être seule. TW : abus de relations »

Bien que Havoc n’ait pas abordé les allégations, la AEW a publié une déclaration ce soir et lui a souhaité le meilleur pour qu’il reçoive un traitement et des conseils pour les problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Jimmy Havoc vient en effet d’entrer en thérapie afin de combattre ses démons selon la AEW.

Ils ont légendé leur tweet en disant :
« Nous souhaitons à Jimmy Havoc le meilleur pour qu’il reçoive un traitement et des conseils afin de surmonter les problèmes de santé mentale et d’abus de substances dans sa vie ».

Vous trouverez ci-dessous tout les tweets évoqués dans l’article :